Menu
Formation continue
Formation professionnelle
Recherche et développement
Conseil aux entreprises

Historique

Le Centre technique et de formation pour l'industrie du décolletage et du taillage (anciennement CIP-CTDT) résulte de la conjonction heureuse et de l'addition de quatre facteurs :

  • Une enquête menée par l'Association des fabricants de décolletage et de taillage (AFDT-CIP) mettant en évidence les attentes et les besoins de formation continue dans la branche
  • L'ouverture du CIP en 1991 à Tramelan et une disponibilité à cette époque de locaux
  • Une politique active de la Confédération et la libération dès 1991 de plusieurs centaines de millions de francs dans le cadre d'une offensive en faveur de la formation continue («Weiterbildungsoffensive»), mesure qui permettra le lancement du CIP-CTDT et son financement de départ
  • Un engagement conséquent de la direction et des cadres du CIP avec le soutien de quelques industriels de la machine-outil

Inauguré le 2 septembre 1994 en tant qu'unité du CIP, devenu ultérieurement département de l'institution bénéficiant du conseil externe d'un comité de professionnels, le CIP-CTDT est l'un des vecteurs de la mission de transfert de technologies telle qu'elle est définie par la loi sur le CIP du 9 avril 2003.

Cette dernière a conduit le CIP à quitter le giron des institutions cantonales. Le CIP-CTDT fait désormais partie d'une grande institution autonome bénéficiant d'un appui financier annuel de la main publique sous forme de contribution cantonale. Cette situation nouvelle conduit inévitablement à s'interroger sur le statut de ce département, sur ses activités et son financement.

Du CIP-CTDT à CIP Technologie

La genèse du Centre technique de formation pour l’industrie du décolletage et du taillage (anciennement CIP-CTDT) est à rechercher dans les résultats d’une enquête menée par l’Association des fabricants de décolletage et de taillage (AFDT) auprès des acteurs de la branche. Les conclusions de ce sondage montraient clairement que la branche manquait à l’époque de possibilités de formations continues.

La réponse à ces besoins a pu être apportée grâce aux synergies offertes par deux événements importants. Le premier fut l’ouverture en 1991 du CIP à Tramelan et la possibilité pour le CTDT d’y louer des locaux. Le second fut la décision de la Confédération de mener une politique offensive en faveur de la formation continue. La mise à disposition de sommes conséquentes pour soutenir cette politique nationale ambitieuse a permis le lancement et le financement de départ de ce qui allait devenir le CIP-CTDT, rebaptisé aujourd’hui CIP Technologie.

Des locaux et un financement constituaient certes une base solide, mais de loin pas suffisante. Il fallait également trouver des personnes prêtes à s’investir pleinement dans ce projet. La direction et les cadres du CIP ont relevé le défi et fait preuve d’un engagement de tous les instants. Soutenus par quelques entreprises du domaine de la machine-outil, ces passionnés ont mis le centre de formation sur les rails du succès.

Inauguré le 2 septembre 1994, le CIP-CTDT a rapidement trouvé sa place pour devenir un complément indispensable aux filières de formation traditionnelles. Appuyé par un comité externe constitué de professionnels, il remplit ainsi parfaitement sa mission de veille technologique telle que définie par la loi sur le CIP.

Au fil des ans, d’autres activités sont venues compléter l’offre de prestations. Parallèlement à la formation, CIP Technologie se positionne de plus en plus dans le conseil aux entreprise et le R&D.